Comment bien travailler à la maison avec les enfants ?

Cette semaine, on parle d’organisation. Je vais vous partager mes astuces pour travailler de la maison avec les enfants.

Il faut dire que j’ai une petite expérience en la matière. En effet, j’ai lancé mon entreprise alors que j’étais enceinte, et j’ai par la suite fait le choix de garder mon fils pendant sa première année.

Il a donc fallu que je m’organise pour jongler entre mes casquettes de maman et d’entrepreneuse. Et croyez-moi, j’ai testé pas mal de choses, de techniques et d’outils en tout genre !

J’ai fait le choix d’articulier cet article en 4 temps :

1- Aménagez votre espace de travail

2- Organisez votre temps

3- Définissez vos priorités.

4 – D’autres astuces pour gagner du temps

Mais avant de rentrer dans le détail, j’aimerais vous partager le plus grand enseignement que j’ai tiré de cette année de travail avec bébé :

“Etre focus sur une seule chose à la fois”

Je m’explique : Les premiers temps, j’ai tenté de travailler en même temps que je m’occupais de mon garçon. J’essayais par exemple de traiter mes mails pendant qu’il gazouillait sur son tapis.

J’ai vite compris que même ça, ce n’était pas possible. Je me suis donc fixé une ligne directrice à laquelle j’essaye de me tenir encore aujourd’hui :

di est éteint. Quand les yeux de bébé sont ouverts, l'ordi est allumé !"

Une chose à la fois pour éviter la frustration de ne pas être entièrement disponible pour mon Loulou ou celle de ne pas travailler “correctement”. Cette règle m’a permis d’être beaucoup plus productive.

Voilà à présent ce que je vous conseille pour travailler de la maison avec les enfan’farons. Vous pourrez lire également les astuces que les Mam’Ambitieuses ont souhaité partager.


1- Aménagez-vous un espace pour travailler à la maison tout en supervisant les enfants.


La première chose lorsque l’on travaille de chez soi est de s’aménager un lieu de travail qui soit calme et inspirant. Ca n’a l’air de rien mais je vous assure que ça fait une grande différence.

Par ailleurs, il faut en moyenne 20 minutes pour retrouver le niveau de concentration que l’on avait avant d’être interrompue dans son activité. Si vous décidez de travailler dans un espace collectif comme votre salon, vous prenez le risque d’être déconcentrée régulièrement.

Essayez donc d’être le plus isolé possible afin d’éviter les interruptions qui pourraient vous déconcentrer ou entraver votre motivation.

Vous pouvez pour cela aménager un petit coin bureau dans votre chambre ou dans une pièce spéciale.

Lucie et Isabelle se sont installés un bureau dans leur chambre pour ne pas être sous les yeux des enfants.

Si vous n’avez pas la possibilité de vous isoler (parce que vous manquez de place ou parce que vous êtes seule avec les enfants) dans ce cas, aménagez-vous au minimum une zone dédiée à votre travail. Vous serez beaucoup moins productive et efficace si vous travaillez depuis votre canapé car votre cerveau assimile cet endroit à un lieu de détente.

Dédiez-vous un endroit fixe qui soit inspirant et pas trop encombré. Evitez les bureaux ambulants.

Travailler à la maison en ayant des enfants. "Aménagez-vous un espace de travail calme et inspirant."


2- Organisez votre temps de travail / vie de famille.


🎀 Aménagez votre emploi du temps pour bien travailler à la maison et pour vos enfants

Que se soit pour vous ou pour vos enfan’farons, il est important d’aménager votre emploi du temps afin que toute la famille ait des repères temporels.

Si vous êtes en couple et que vous êtes 2 en télétravail, concertez-vous pour organiser vos temps de travail. Vous pouvez par exemple alterner : travailler les matins pendant que papa garde les enfants et inverser l’après midi. Ou faire un jour sur deux. Faites du travail d’équipe 😉

C’est le cas chez Maria-José, Papa travaille le matin pendant qu’elle s’occupe des enfants et des tâches ménagères. Et ils inversent les rôles l’après-midi.

Quant à Maylis, son mari et elle alternent les temps de télétravail en journée complète une semaine sur deux.

Si vous êtes seule avec votre tribu, voici 3 possibilités pour aménager vos temps de travail :

1- Travaillez pendant les siestes des enfants s’ils en font.

Emilie travaille exclusivement pendant les siestes de son petit de 19 mois mais reste joignable tout au long de la journée pour ses élèves.

Tout comme Lisa, musicienne, qui peut chanter et jouer du piano lorsque sa petite de 20 mois dort profondément !

2- Travaillez pendant qu’ils font leurs devoirs s’ils peuvent travailler en autonomie. 

Christine laisse parfois sa fille dire bonjour à ses collègues. Cette dernière, contente, retourne vite à sa propre besogne !

3- Si vos enfants ne font plus de siestes et qu’ils ne sont pas encore autonomes, dans ce cas, vous pouvez prévoir un temps de travail pendant qu’ils dorment ,soit tôt le matin ou après le coucher.

Stéphanie a pu s’arranger avec son employeur pour décaler ses horaires de travail tôt le matin, une plage horaire le midi et de nouveau le soir.

Comment travailler à la maison avec les enfants ?


3- Organisez vos priorités pour bien travailler à la maison tout en vous occupant des enfants.


Maintenant que vous avez aménagé un bel espace de travail et trouvé le meilleur moment pour travailler, voyons comment gérer vos priorités dans la journée.

Comme vous avez moins de temps que d’habitude, vous allez devoir être productive !

Pour cela, il me paraît important de vous parler de la loi de Parkinson qui stipule que :

“Toute tâche s’étale sur le temps qui lui est impartie”. 

Autrement dit, si vous estimez avoir besoin de 5 jours pour rédiger un rapport, vous mettrez 5 jours. Alors que si vous vous fixez 3h pour le faire, vous le ferez en 3h.

Prévoyez donc des temps plus courts pour réaliser vos tâches.

Je vous partage ma propre méthode de gestion :

1- Commencez par noter le temps disponible pour votre travail du jour.

Par exemple, vous savez que ce matin vous avez 3h devant vous. Prévoyez une zone tampon pour les éventuels imprévus. Cette zone correspond souvent à 20% du temps de travail effectif. Ici, 20 % de 3h correspondent à 30 minutes environ. Prévoyez donc un temps de travail effectif de 2h30.


2- Réaliser votre liste de to do.

Mais attention ! Pas n’importe comment. Ne listez pas toutes les choses à faire cela pourrait être interminable… Faites plutôt la liste des tâches que vous aimeriez avoir fait avant le soir.


3- Pour chacune des tâches, évaluez le temps nécessaire pour sa réalisation.

Par exemple, si vous avez noté “rédiger compte rendu de réunion” dans votre to do, notez à côté le temps que vous pensez nécessaire pour le faire (1h30). Pensez à la loi de Parkinson !


4- Additionnez ensuite tous les temps et vérifiez que ce soit réaliste avec votre temps disponible.

Si la durée nécessaire à la réalisation des tâches de la to do liste est supérieure au temps disponible, reprenez votre liste et demandez-vous :

  • qu’est ce que je peux supprimer ? 
  • qu’est-ce que je peux déléguer ?
  • qu’est-ce que je peux simplifier ou décomposer ?
    Si vous n’avez pas le temps de rédiger le compte rendu de réunion en entier, demandez-vous “Quel est le premier petit pas que je peux faire aujourd’hui pour réaliser cette tâche ?”
    Par exemple : faire le plan du compte rendu ou noter les idées importantes sous forme de puces.

Vous pouvez peut être compter sur d’autres moments de la journée que l’on peut glaner ici et là, pendant une activité manuelle, un jeu libre, un temps lecture, un documentaire (ou un dessin animé) à la TV *, pendant que les enfants jouent dans le jardin, …, tout en surveillant du coin de l’oeil.

* Cette période de confinement n’est malheureusement pas propice à une gestion des écrans optimale dans certaines familles. Néanmoins, je vous invite à être vigilant sur le temps d’écran que vous pouvez accorder à vos enfants. Pourquoi pas instaurer des temps définis pour les activités pédagogiques et d’autres moments pour du temps d’écran « loisir » avec modération !

Chez Christine, le temps d’écran est limité à 30 min éducative + 30 min de loisir par jour.

A lire sur ce sujet : Les enfants et les écrans, comment gérer ?


4 – D’autres astuces pour gagner du temps au quotidien


🎀 Créez des plannings et des routines

Créez des plannings / des routines permet à toute la tribu de s’y retrouver et ne pas répéter !

  • Les temps d’apprentissage « comme à l’école » pour assurer la continuité pédagogique.
  • Les différentes activités / tout au long de la journée.
  • Mais aussi, les moments où votre enfant doit être autonome si vous avez besoin de concentration et de calme pour télétravailler ou pour assister à une réunion.

Expliquez bien en amont à votre famille ce planning, voire, préparez le ensemble pour une meilleure coopération. Les enfants sont capables de comprendre que leur parent a besoin d’un temps de travail au calme. Surtout si cela permet ensuite de profiter tous ensemble d’un temps de qualité ensuite !

Lucie et Gladys ont instauré un planning journalier pour chaque membre de la famille.

🎀 Autonomiser / Responsabiliser votre enfant

Marge a eu l’idée de mettre à la hauteur de sa fille toutes les activités, tous les jeux qu’elle peut faire en autonomie. Que ce soit ses activités pédagogiques comme de quoi écrire, dessiner, bricoler…

C’est le moment de responsabiliser vos enfants et de les faire participer aux tâches ménagères qu’ils sont capables de faire selon leur âge (plier le linge, ranger ses affaires, préparer la table, vider le lave-vaisselle…). Et cela va vous aider, en tant que parent, à vous libérer un peu de temps !

Lucie a instauré un temps de rangement des chambres et du linge dès le matin. Elle lance le chrono et c’est parti !

🎀 Des temps d’apprentissage zen

  • Privilégiez les devoirs à faire le matin, un moment où l’enfant est normalement plus en forme et plus réceptif.
  • De même, réservez les activités sportives, créatives, manuelles pour l’après-midi.
  • Conservez un temps de récréation pour que les petits, comme les grands se défoulent, en alternance avec les temps éducatifs.
  • Prévoyez un moment calme en début d’après-midi.
  • Abusez des jeux de société et des livres pour compléter les apprentissages qui sont un excellent soutien ludique.
  • Incluez des activités éducatives, mine de rien, dans le quotidien (dénombrer en cuisine, reconnaître les lettres…)
  • Parfois, il est plus judicieux de séparer les frères et soeurs, si leur âge leur permet davantage d’autonomie, pour éviter les chamailleries ou les distractions !

Chez Cyrielle, c’est sa fille qui choisit par quoi commencer les activités éducatives pour la motiver.

Stéphanie intègre des apprentissages dans la vie quotidienne, dans leurs jeux pour ne pas braquer son garçon.

La benjamine gribouille des dessins pendant le grand fait ses devoirs explique Maria-José.

🎀 Un temps pour cuisiner

Utiliser la méthode du batchcooking par exemple. L’occasion pour les couples / les familles de se retrouver pour un moment convivial autour de la table et cuisiner pour quelques jours d’affilés, voire pour une semaine. Et ainsi, être tranquille pour les journées de travail / école à la maison.

Dans la cuisine de Cyrielle, c’est en famille que se préparent les déjeuners pour un moment convivial. Avec la participation de leurs filles pour mettre la table puis débarrasser.

Quand chez Gladys et Maylis, les repas sont préparés la veille au soir pour ne pas avoir à s’en soucier dans la journée.

J’espère que ces conseils et les astuces des Mam’Ambitieuses vous aideront à mieux concilier votre temps de travail à la maison, tout en vous occupant de vos enfants.

Et veillez à lâcher prise de temps en temps. A accepter que vous ne pourrez peut être pas faire exactement tout ce que vous aviez prévu. A vous laisser le temps de vous améliorer au fur et à mesure…

A lire également : Lâcher-prise en 7 étapes

Martine conseille de garder un temps de qualité seule avec chacun de ses enfants. Pour elle, c’est juste avant le coucher, comme avant !

Et prenez soin de vous, en vous accordant du temps de qualité à vous aussi 😉