5 astuces pour se préparer sereinement au déconfinement avec ses enfants

Il était inutile de le préciser, nous avions tous la date du déconfinement en tête et nous l’attentions avec impatience. Mais avec lui, vient son lot d’inquiétudes. De nombreuses mamans se demandent :
– comment gérer la séparation avec mon enfant ?
– comment le préparer au retour à l’école ?

C’est sûrement votre cas aussi si vous êtes ici. Dans cet article, je vous livre 5 astuces pour vous préparer sereinement au déconfinement avec ses enfants.


1. Faire le point


Cela fait maintenant 2 mois que nous sommes confinés. Cette situation totalement extraordinaire fut source de stress et d’angoisses. Et puis nous avons réussi les uns les autres à prendre de nouvelles habitudes, à mettre en place de nouvelles routines pour le bien vivre de la famille.

Pour certaines d’entre elles, cette période aura permis à ses membres de se retrouver et d’avoir l’opportunité de se poser, de renforcer les relations.

Afin de tirer profit de ce que nous venons de vivre, je vous propose de faire un petit point en famille.

  • quelles sont les choses que vous avez apprécié ?
  • quelles sont celles qui ont été difficiles ?
  • quelles sont les habitudes que vous aimeriez garder ?
  • que pouvez-vous mettre en place pour vous faciliter la vie ? (pour des couchers sereins et des matins sans courir par exemple)

Prenez le temps de répondre à ces questions, en famille, et de trouver vos réponses afin de préparer sereinement le déconfinement. Pour faire en sorte de le vivre au mieux, sans subir des contraintes sur lesquelles vous pourriez agir.

5 astuces pour se préparer sereinement au déconfinement
Epinglez cet article sur Pinterest pour le retrouver plus facilement 😉


2. Communiquer


Discutez et expliquez régulièrement avec votre enfant que le déconfinement approche ou a eu lieu, ce que cela implique.

Expliquer

En amont, informez votre loulou que l’école va réouvrir ses portes.

S’il retourne sur les bancs de l’école, prévenez le bien que ce ne sera pas tout à fait comme avant. Notamment que la classe ne sera pas entière mais par petits groupes et que donc, tous ses copains/nes ne seront pas présents et qu’il ne pourra certainement pas jouer avec les activités qu’il appréciait.

En effet, il doit certainement s’attendre à retrouver ses anciennes habitudes et pourrait être inquiet des nouvelles mesures. Toutefois, mettez bien en avant le côté positif “tu vas retrouver tes camarades de classe” tout en lui expliquant qu’il ne pourra pas les prendre dans ses bras car le virus est toujours présent.

Parlez-lui des masques que porteront les maîtres/maîtresses/ATSEM/parents, les distanciations à respecter, les gestes barrières… Et oui, puisque déconfinement ne veut pas dire que le virus a disparu ! Et le respect des mesures d’hygiène et de distanciation sont toujours aussi importantes.

A lire également : 5 façons d’aider les enfants d’âge préscolaire à surmonter l’angoisse de séparation


Faire visualiser

Le cerveau fonctionne par images mentales. Plus votre enfant va visualiser une scène, plus il sera préparé. Invitez-le à s’imaginer à l’école, avec ses copains etc…

Prévoyez des petits temps de discussion le soir au moment du coucher. Posez-lui des questions simples sur ses envies, ses craintes et terminez toujours pas une note positive ! Cela l’aidera à se projeter et à se préparer. Plus vous l’aiderez à mettre des mots sur ses émotions, plus il s’en libérera et sera rassuré.

Pour aider votre enfant à bien vivre le déconfinement et le retour à l'école : dialoguez !


3. Accueillir et apaiser le stress


Comme toute rentrée, il est probable que ce retour à l’école engendre de vives émotions pour votre enfant.

Des émotions qui peuvent être agréables comme l’excitation et la joie. Mais qui peuvent l’être moins également avec de l’inquiétude et de la tristesse. Soyez à l’écoute de votre enfant, accueillez ce qu’il ressent sans chercher à minimiser ou nier.

Essayez de trouver ensemble des pistes qui pourraient le rassurer et l’aider à s’apaiser comme la méditation, la respiration… Il est probable que vous, parent, vous ressentiez un certain stress aussi. Ce n’est pas que pour les petits si vous voyez ce que je veux dire !

N’oubliez pas que les enfants ressentent vos émotions. Plus vous serez zen, moins ils seront inquiets. Cela dit, nous avons aussi le droit de ressentir du stress ou autres émotions désagréables, ne culpabilisez pas ! Observez-les, acceptez-les et choisissez ce qui vous fera le plus de bien pour vous apaiser.


A lire également : 6 astuces pour aider un enfant anxieux


4. Reprendre le rythme


Pendant ces 2 mois de confinement, les enfants se sont peut-être couchés et levés plus tard que d’habitude. Et vous vous inquiétez sans doute du retour au respect des horaires (école, travail, nounou, crèche…) après cette vie plus slow.


Voici mon plan d’action en 4 étapes pour aider votre enfant à reprendre le rythme :


1- A partir d’aujourd’hui, avancez d’un quart d’heure ou d’une demi-heure par jour l’heure du coucher et du lever.

2- Prévenez votre Loulou que chaque soir, il ira se coucher un peu plus tôt. Selon son âge, donnez-lui une petit marge de manœuvre pour qu’il se sente acteur « ce soir tu iras te coucher entre 21h15 et 21h30 ».

3- De votre côté, essayez d’intégrer des horaires de repas plus réguliers.

4- Pour finir, mettez en place des activités calmes après le repas.

Vous pouvez également créer un calendrier de l’avent rentrée. Faites participer votre enfant en lui proposant de cocher le nombre de jours restant avant le retour à l’école/crèche/nounou.

Sans oublier de remettre à jour vos routines du matin et du soir progressivement.


5. Positiver


Qu’on l’attende avec impatience ou qu’on le redoute, le déconfinement se prépare. Alors autant qu’il soit sous le signe de la bonne humeur et de la sérénité, n’est-ce pas ?

Voici mes petites idées pour mettre du positif dans vos journées et vous préparer sereinement au déconfinement :

  • Programmez des petites surprises en famille histoire de remonter le moral à la tribu (une sortie, un pique-nique, une activité… Après tout, “les vacances” ne sont pas encore terminées…)
  • Prévoyez des moments de plaisir pendant la semaine de reprise (goûter dans le parc, pain au chocolat avant d’aller à l’école, invitez un copain à la maison…)
  • Faites du déconfinement un événement positif pour votre enfan’faron. Mettez en avant toutes les choses positives que cela engendre : retrouvailles avec les copains, changement de classe, nouveau cartable, nouvelles “responsabilités”…

A lire également : 3 bonnes raisons d’imiter nos enfants pour être plus heureux

Pour vous rassurer, souvenez-vous que les enfants ont une très grande capacité d’adaptation. Il est probable que vous soyez plus inquiète que lui à l’idée de ce déconfinement ! Faites lui confiance et, à l’aide de tous ces conseils, vous devriez être parés pour vivre ce déconfinement de façon plus sereine.

Prenez soin de vous !