vers une parentalité positive-comment les parents de Victor ont réussi à stopper les caprices

 

Dans mon article précédent, je vous expliquais pourquoi accompagner les émotions de votre enfant peut changer l’ambiance familiale. Si vous ne l’avez pas déjà lu, vous le trouverez ici.

Pourquoi accompagner les émotions de votre enfant peut changer l’ambiance familiale ?

Haaa les émotions ! Que ce soient les nôtres ou celles de notre enfant, elles nous jouent de drôles de tours parfois ! Ce sont elles qui nous poussent à crier lorsque nous sommes énervés, à pleurer lorsque nous sommes tristes. Ce sont elles surtout, qui conduisent nos enfants à avoir des comportements étranges… voire excessifs.

Et si je vous disais qu’il est possible de dompter ses émotions et d’en faire des alliés? Les vôtres tout comme celles de votre enfant. Il est possible de développer très tôt l’intelligence émotionnelle de votre enfant pour lui permettre de vivre un quotidien serein et épanoui. Bien sûre je ne vous dit pas qu’il suffit de s’intéresser aux émotions pour éradiquer à tout jamais les « caprices » de votre enfant. Il y en aura toujours mais vous pouvez apprendre à gérer les émotions pour retrouver une ambiance familiale calme et détendue. Les parents de Victor ont réussi à le faire alors pourquoi pas vous ?

 

L’accompagnement des émotions de Victor

 

Victor a 6 ans, ses parents le décrivent comme un petit garçon « dynamique », « capricieux » et « colérique » qui ne supporte pas la moindre frustration, se met en colère pour un rien, fait des « crises » pendant lesquelles il lui arrive de taper et crier… Finalement, à la maison, ce sont les émotions de Victor qui commandent. Tout est pensé, organisé en fonction de lui et de ses potentiels réactions «mieux vaut ne pas sortir un jeu de société, si Victor perd il va faire une scène!» « nous irons au parc une autre fois, Victor va encore faire un caprice devant le marchand de glaces! ». Ils n’en peuvent plus de « devoir crier et punir Victor à longueur de journée ». Ils veulent simplement retrouver une ambiance sereine à la maison.

Lorsque je rencontre les parents de Victor la première fois, ils me paraissent à bout de souffle, désemparés. Nous débutons alors un travail sur la gestion des émotions.

 

Voilà ce que les parents de Victor ont fait :

 

  1. Découverte des émotions :

Les parents de Victor ont commencé par s’intéresser de façon générale aux émotions, leur rôle, leur fonction, leurs conséquences négatives lorsqu’elles sont refoulées, comment s’en libérer, pourquoi les enfants n’ont pas la capacité de les gérer seuls. Ils ont saisit la différence fondamentale entre une émotion qui est saine et une réaction émotionnelle (« crise »). Ils ont surtout compris que les deux ne s’accompagnaient pas de la même façon, au risque de renforcer les comportements excessifs.

Si vous aussi vous souhaitez accompagner les émotions de votre enfant, je vous invite, dans un premier temps, à vous renseigner sur le sujet. Suivez des petites formations, lisez des livres, faites des recherches sur internet, demandez de l’aide ou des informations autour de vous. Comprendre le mécanisme de la gestion des émotions me parait être la base. 

 

  1. Travail sur leurs propres émotions

Dans un second temps, les parents de Victor se sont intéressés à leurs propres émotions. Ils ont compris qu’ils ne pourraient accompagner les réactions de leur fils si de leur côté, ils ne parvenaient pas gérer les leurs. Savoir rester calme dans un moment de stress, ne pas se laisser emporter par la colère, savoir laisser la place à ses émotions est un travail difficile mais nécessaire. Comment apprendre à Victor à développer son intelligence émotionnelle, si eux n’ont pas appris à le faire au préalable.

Je vous invite vous aussi à faire un « petit travail » sur vos propres émotions. Souvent en tant que parent, nous pensons que nous n’avons pas le temps de nous occuper de nous. Pourtant, prendre soin de vous est la meilleure façon de prendre soin de vos enfants!

 

  1. Accompagnement des émotions de Victor

Dans un troisième temps les parents de Victor ont appris à accompagner les émotions de leur fils et réagir face à ses comportements excessifs pour ne pas les renforcer. Ils ont appris à accueillir et identifier les émotions de Victor. A première vue, ils pensaient tous les deux que Victor ressentait de la colère. En réalité ses réactions excessives cachaient une profonde tristesse. Ils se sont également intéressés aux besoins de leur fils, en apprenant à les identifier.  Grace à ce travail ils ont pu comprendre pourquoi Victor avait de telle réactions parfois; surtout, ils ont pu combler ses besoins ce qui a permis à Victor d’être plus épanoui.

N’oubliez pas que derrière chaque comportement excessif d’un enfant se cache un besoin. Il est important d’apprendre à identifier les émotions, les sentiments de votre enfant pour pouvoir les combler. Un enfant qui a ses besoins satisfaits est un enfant, serein, épanoui et confiant.

  1. Apprentissage de la gestion des émotions pour Victor :

Enfin, dans un quatrième temps, les parents de Victor lui ont appris à gérer ses propres émotions. Ils se sont servis de divers outils éducatifs que je leur ai proposés (roue des émotions, émotimètre, cartémotions… ). De façon ludique et pédagogique ils ont développé l’intelligence du cœur de Victor. Par le jeu Victor a appris à reconnaître ses émotions et comprendre ce qui se passait en lui. Surtout, ses parents lui ont appris d’autres façon de gérer et exprimer ses émotions. Notamment par le biais d’un petit carnet dans lequel Victor dessinait tous ces malheurs.

Il est essentiel d’accueillir les émotions de votre enfant, les positives comme les négatives. Plus votre enfant aura la place de les exprimer moins il sera susceptible d’adopter des comportements excessifs. Je vous invite à tester différents outils (supports visuels, jeux, livres…) pour aborder la question des émotions avec votre enfant. Montrez lui de nouvelles façons d’exprimer ses ressentis, de façon que vous jugez adaptée.

 

Ce que ça a changé dans le quotidien:

 

Aujourd’hui les parents de Victor ont changé de regard sur leur fils, ils ne le voient plus comme un enfant « capricieux » mais comme un enfant qui apprend et expérimente. Désormais ils savent identifier les émotions de leurs fils, comprennent les causes de ses comportements, décodent les besoins sous-jacents. Ils savent comment combler les besoins de leur fils et comment réagir face aux colères de Victor.

Car oui ! Victor pique toujours des colères. Des petits rassurez-vous et c’est bien normal ! La différence c’est que désormais, il dispose de nombreux outils pour identifier, gérer et exprimer ce qui le dérange de façon adaptée.

L’ambiance familiale est redevenue sereine: terminé les punitions, presque fini les cris! Les parents de Victor n’appréhendent plus ses réactions. Ils parlent tous les trois le même langage, celui des émotions qui est (selon moi) la clé d’une vie de famille épanouie.

 

C’est possible pour vous aussi :

Vous pouvez vous aussi, comme les parents de Victor accompagner votre enfant dans la gestion de ses émotions. Intéressez-vous à ce sujet, faîtes un point sur vos propres émotions, laissez la place à celles de votre enfant et apprenez lui de nouvelles façons de faire. Je ne dis pas que ce travail est simple (bien au contraire) mais il est réalisable. Il existe de nombreux outils éducatifs pour vous aider à développer l’intelligence émotionnelle de votre enfant. D’ailleurs, si cela vous intéresse, je vous parlerai plus en détail des cartémotions et des outils que j’ai crée, dans mon prochain mail. L’important surtout, est de trouver ceux qui conviennent à votre enfant, qui lui permettent d’être plus serein au quotidien.

 

          Je    vous ai préparé un petit outil précieux, la célèbre roue des émotions que vous pouvez télécharger gratuitement ici

vers une parentalité positive-roue des émotions

 

%d blogueurs aiment cette page :