Augmenter son bonheur de 40%

Depuis que je m’intéresse à la question du bonheur j’interroge souvent les personnes autour de moi sur ce qui les rend heureux. Les réponses sont toutes différentes: avoir une plage privée, un hélicoptère, une belle maison, partir en vacances, faire des voyages, aller au restaurant, avoir une petite amie, des enfants plus sages, être en bonne santé, être plus entouré. Effectivement tout cela est plutôt intéressant. Si ces suggestions paraissent très diverses, elles ont néanmoins en commun le fait d’appartenir, à ce que Sonja Lyubomirsky appelle, « les circonstances extérieures ».

Cette chercheuse en psychologie positive étudie la question du bonheur depuis bientôt 20 ans. Avec ses collègues Ken Sheldon et David Schkade ils ont proposé une théorie qui décrit les principaux déterminants du bonheur. Ces derniers sont de trois types:

  • La génétique (capital de départ) 50%
  • Les conditions de vie (circonstances extérieures) 10%
  • L’investissement personnel (marge de manoeuvre) 40%

Le Capital de départ:

C’est la part de notre prédisposition génétique au bonheur. C’est une sorte de base de bonheur héritée de nos parents. Ce capital peut évoluer mais les études montrent que même après avoir vécu des événement douloureux ou au contraire des moments de triomphe, nous revenons à cet état de base.

Les circonstances extérieures:

Cette part du bonheur est conditionnée par les facteurs extérieurs comme le fait que l’on soit riche ou pauvre, en bonne santé ou non, marié ou divorcé, qu’il fasse beau ou pas etc…Les circonstances extérieures n’agissent que sur 10% de notre bonheur. Autrement dit, gagner au loto par exemple augmente notre bonheur de seulement 10%.

L’investissement personnel:

Les 40% restants correspondent à la part de bonheur que nous sommes en capacité de changer! Ils dépendent non pas de ce qui nous arrive mais du regard que l’on porte sur les événements. Il s’agit de notre comportement.

Pour atteindre le bonheur, rien ne sert de vouloir changer son héritage génétique (c’est impossible) ou son environnement (en rêvant d’obtenir richesse, beauté…, c’est le plus souvent irréaliste). Ce qu’il faut changer se sont nos activités au jour le jour.

Sonja Lyubomirsky

Autrement dit, nous pouvons tous développer notre capacité au bonheur! Il suffit de changer de regard sur ce que l’on a déjà, intégrer de nouvelles habitudes pour augmenter son épanouissement au quotidien. Dans son livre, l’auteur livre 12 activités à pratiquer régulièrement augmentant significativement notre bonheur:

  • Exprimer sa gratitude
  • Cultiver l’optimisme
  • Eviter de trop penser et de se comparer à autrui
  • Faire preuve de générosité
  • Approfondir ses liens sociaux
  • S’entraîner à tenir le coup
  • Apprendre à pardonner
  • Capter le « flux » au quotidien
  • Goûter les plaisirs de la vie
  • Poursuivre ses objectifs
  • Avoir une pratique spirituelle
  • Prendre soin de son corps

Recevez 10 activités de psychologie positive pour augmenter votre bonheur en famille.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :