4 grandes leçons de bonheur enseignées par la nature

Si vous arrivez sur ce blog pour la première fois, vous aurez peut être envie de découvrir les bases de la parentalité positive? Dans ce cas, je vous offre votre mini coaching "vos 5 premiers pas vers la parentalité positive". Pour vous inscrire, il vous suffit de cliquer 

Fermez les yeux. Imaginez une jolie forêt verdoyante, de grandes étendues arborées, des feuillages colorés… Vous y êtes? Vous sentez la bonne odeur de l’herbe mouillée? les brindilles qui craquent sous vos pieds? Vous entendez le chant de la sérénité?

La nature nous fait du bien!

Et ce n’est pas nos amis Japonais qui diront le contraire. Ils pratiquent depuis des années le Shinrin-yoku. Le quoi? Le Shinrin-yoku ou la sylvothérapie comme disent les initiés. Ça ne vous dit toujours rien? Rassurez-vous c’est normal! Peut être que « bains de forêt » sera plus parlant? (Bien que j’adhère complètement à l’idée, je n’ai pas pu m’empêcher de sourire la première fois que j’ai entendu cette expression). Il s’agit en fait de passer du temps dans la nature et de se « connecter » à elle pour en ressentir les bienfaits.

Je parle souvent d’optimisme, d’émotions positives, d’amour, de gratitude comme étant des leviers qui influencent notre bonheur. Mais il en est un dont je parle peu et qui a pourtant un impact incroyable sur notre bien être, c’est la nature. D’ailleurs, je tiens à remercier Coline et Remy du blog petites chasses au trésor de m’avoir invitée à leur événement inter blogueur autour du thème « la nature et les apprentissages! » Je n’aurai probablement pas pensé écrire cet article sans leur sollicitation.

Vous pouvez d’ailleurs accéder à votre ebook « apprendre avec la nature » dans la  bibliothèque des Par’Ambitieux.

De mon côté, j’ai choisis d’aborder ce thème sous l’angle de la psychologie positive. Mettre en lien la nature avec la question du bonheur. Car oui, la nature a beaucoup a nous apprendre en matière de bonheur.

Leçon 1: La nature nous apprend à calmer notre mental:

L’ambiance calme de la forêt nous aide à relâcher la pression. C’est un lieu propice à la méditation puisque l’absence de stimulations et d’agitation nous permet d’être focalisé sur le moment présent. Lorsque nous passons du temps dans la nature, nous activons notre système nerveux parasympathique qui incite au calme et au repos. D’ailleurs la forêt réduirait l’hyperactivité de certains enfants.

Lire aussi: « Le lâcher prise en 7 étapes« 

Une petite activité à tester:

Pourquoi ne pas profiter d’une petite balade en forêt pour tester la méditation? Asseyez-vous au sol avec votre enfant, fermez les yeux, et concentrez-vous sur vos sensLes sons que vous entendez, les odeurs que vous sentez. Touchez le sol avec vos mains. Ouvrez les yeux et regardez autour de vous. Dès que vos pensées s’évadent revenez à l’instant présent et restez concentré sur vos sens. Vous devriez ressentir les bienfaits de cette pratique très rapidement.

Lire aussi: « Philosopher et méditer avec les enfants. Pourquoi? comment?« 

Leçon n°2: La nature nous apprend à apaiser nos émotions:

La forêt a un impact sur nos émotions car elle permet au cortex préfrontal (celui qui régule les émotions) de se mettre au repos. On se sent plus apaisé après avoir passé du temps entouré d’arbres. Ce temps de pause permet à notre cerveau de mieux canaliser les émotions fortes quand elles surgissent: colère mais aussi stress, dépression, fatigue.

Une petite activité à tester:

Je parle souvent des pouvoirs magiques des câlins. Lorsque l’on fait un câlin à quelqu’un notre cerveau secrète de l’ocytocine (hormone du bien être et de l’attachement) ce qui procure une sensation d’apaisement. Je vous invite ici à tester les câlins… avec un arbre. Oui, oui vous avez bien lu. Vous trouvez sans doute cette proposition étrange mais elle est sérieuse. Laissez vous guider par votre enfant, il se sentira bien moins gêné que vous par cette idée. Trouvez un arbre qui vous plait, fermez les yeux, posez votre visage sur le tronc de l’arbre puis enlacez-le et laissez monter les sensations.

Visionner: « les 10 effets positifs d’un câlin« 

Leçon n°3: La nature nous apprend à prendre soin de notre corps:

Les effets de la nature sur notre corps sont indéniables: baisse de notre taux de cortisol (hormone du stress), de notre fréquence cardiaque, augmentation de l’activité de notre système immunitaire… La nature revitalise et régénère. L’air qu’on y respire est bénéfique car beaucoup moins pollué qu’en ville. La nature nous donne un nouveau souffle.

Une petite activité à tester:

Lors d’une balade en forêt profitez-en pour remplir vos poumons d’air pur. Vous pouvez pratiquer des petits exercices de respiration comme la respiration carrée. Inspirez sur 4 temps, bloquez votre respiration sur 4 temps, soufflez sur quatre temps et bloquez de nouveau 4 temps.

Leçon 4: La nature nous apprend la gratitude

Lorsque l’on passe du temps en forêt, il nous arrive de ressentir un sentiment d’humilité face à la grandeur et la puissance des arbres. La nature nous renvoie au fait que nous sommes finalement peu de chose. Elle nous aide à relativiser et prendre de la distance avec nos difficultés du moment. On peut également ressentir une forme d’admiration ou de reconnaissance. Après tout, c’est bien grâce à elle que nous sommes là, que nous respirons… Or la gratitude est une des émotions qui influence le plus notre niveau de bonheur.

Une petite activité à tester:

Lors d’une balade en forêt, amusez-vous avec votre enfant à remercier la nature. « merci grand chêne pour la force que tu me donnes » « merci le soleil, pour la chaleur que tu apportes » « merci jolie châtaigne pour ton bon goût sucré » « merci petite fourmis pour tout le travail que tu accomplis »  

J’ai bien conscience que tous ces petits exercices peuvent vous paraitre farfelus. Cela dit, je vous invite à jouer le jeu. Faites-le avec votre enfant et laissez-le vous guider. Il sera bien moins gêné que vous!

Ressentir les bienfaits de la nature chez vous:

Vous l’avez compris, la nature a des effets très bénéfiques pour vous et votre enfantMalheureusement, nous n’avons pas tous une forêt à 5 minutes de chez nous! Pas de soucis. Un petit coin de verdure (un jardin public, une petite rivière, un parc…) fera très bien l’affaire (c’est toujours mieux que rien!) Vous pouvez même rapporter la nature chez vous. Voici quelques pistes pour vous donner des idées:

    • Mettez des plantes chez vous (le fait d’être exposé quotidiennement à des plantes réduirait le stress de 40% en 3 mois).
    • Jardinez, mettez les mains dans la terre, tenez votre potager.
    • Réalisez un « tableau de nature » en collant les jolies feuilles, les herbes, les brindilles que vous aurez ramassés avec votre enfant au cours d’une balade.
    • Accrochez des images de nature chez vous, sur votre fond d’écran d’ordinateur.
    • Regardez par la fenêtre et admirez la vue si le paysage s’y prête.

Vous pouvez également découvrir d’autres conseils et astuces pour apprendre avec la nature juste ici.

Les 4 grandes leçons de bonheur enseignées par la nature Cliquez pour tweeter

On échange autour de cet article?

Connaissez-vous les bains de forêt? Vous arrive t-il d’en pratiquer?

Retirez-vous des effets bénéfiques de cette pratique?

Avez-vous des conseils à donner aux autre Par’ambitieux?

Vos avis, expériences et suggestions sont les bienvenus dans les commentaires.

2 Comments
  • Naci
    février 26, 2019

    Votre article me plait bien et cette idée me tente.
    Surtout que ces derniers jours mon fils a casser un arbre donc il faut s’y mettre pour lui expliquer l’importance de la nature.
    Merci pour les idées d’activités

    • vers une parentalité positive
      mars 3, 2019

      Je suis ravie que cet article vous plaise. Vous retirerez que des bénéfices de ces petites activités…

Laisser un commentaire

Donec vulputate, risus. dictum id, sed in suscipit mi,

 Les pépitillantes des Par'Ambitieux!

Votre dosede positif pour pratiquer la parentalité positive sans prise de tête ni culpabilité!

%d blogueurs aiment cette page :